• 16 minutes par spectateur

    Annulé

    Plusieurs lieux

    Marseille,

Kilomètre Zéro

  • Cécile Léna

    France

    arts vivants, arts plastiques, théâtre, scénographie, installation

  • 16mn
    Dès 8 ans
    Gratuit
© Cécile Léna
© Cécile Léna

Teaser

Présentation

Cécile Léna crée des espaces scéniques, cristallisés à l’étape de la maquette. Ces espaces ainsi mis en son et en lumière, véritables spectacles miniatures, marquent la rencontre entre arts vivants, littérature et arts plastiques.

Avec Kilomètre Zéro, l'artiste questionne la fragilité humaine, ici, celle d’un boxeur à la dérive, dont le destin bascule en pleine gloire... Les spectateurs sont invités individuellement à parcourir 4 boites de maquettes : le Ring de Boxe, le Quai de Gare, la Fumerie d’Opium et la Chambre d’Hôtel pour s’immerger dans l’histoire d’un boxeur à la dérive, dont le destin bascule en pleine gloire. Corruption, amour, blessures, échappées réelles ou fantasmées servent de toile de fond à ce voyage entre l’Amérique et l’Extrême-Orient. Du ring new-yorkais au quai d’une gare, son itinérance à travers quatre lieux clés révèle la fragilité d’un homme face à la délicate question du choix et du chemin de vie à emprunter.

Dans ces installations, Cécile Léna poursuit son travail autour du spectacle miniature, déclinant son métier de scénographe de théâtre, en créant des maquettes qui ne sont pas des « miniatures » à proprement parlé, car réalisées sans respecter d’échelle particulière. Cette liberté de représentation de l’architecture lui permet de s’affranchir de la représentation réaliste et par conséquent de laisser place à l’imaginaire du spectateur. Ces espaces architecturaux vides de tout corps, viennent convoquer la mémoire des lieux et de ceux qui les ont habités.

Conception et réalisation  Cécile Léna
Auteur des textes d’après un scénario de Cécile Léna : Didier Delahais
Création sonore  Loïc Lachaize
Création lumière  Jean-Pascal Pracht
Régie générale et construction Marc Valladon
Développement multimédia  Fabrice Moinet
Electronique Jean-François Ciutat
Comédien Thibault de Montalembert
Comédienne Stéphanie Moussu
Comédienne et traduction en chinois Yilin Yang
Comédien Miglen Mirtchev

Production Morgan Helou
Diffusion Marthe Lemut / Or Not
avec la participation musicale de Didier Lasserre

Production Léna d’Azy
Coproduction Les Champs Libres, équipement culturel de Rennes Métro- pole, Bordeaux Métropole et l’Eté Métropolitain, OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine, Théâtre des Quatre Saisons - Scène conventionnée Musique(s) de Gradignan.
Projet soutenu dans le cadre de La Fabrique #2015 - Région Nouvelle-Aquitaine.
Avec le soutien financier du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Nouvelle-Aquitaine, Ville de Bordeaux (Fonds d’aide à la création et de soutien à l’innovation).
Avec le soutien de Lettres du Monde et de l’Opéra national de Bordeaux. Mécénat L’Eclat de verre - Bordeaux.

Léna d’Azy est subventionnée par le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine et le Conseil départe- mental de la Gironde.

”Cécile Léna nous met Ko debout, le nez collé à d'étranges décors miniatures..." Télérama

Créée en 2005 par Cécile Léna et implantée à Bordeaux depuis sa création, Léna d’Azy produit des spectacles immersifs et développe un travail de médiation autour de la création théâtrale et scénographique.

Dans toutes les créations portées par l’association, l’espace scénique - cristallisé à l’étape de la maquette - raconte aux spectateurs une fiction. Les espaces ainsi mis en son et en lumière, véritables spectacles miniatures, marquent la rencontre entre arts vivants, littérature, arts plastiques et numériques.

Autour des thématiques de l’illusion, de l’intime, du souvenir nous réunissons des créateurs, des techniciens, des chercheurs, des producteurs pour écrire, autour des idées de Cécile Léna, une dramaturgie plurielle, basée sur le principe du scénario, qui donnera vie ensuite aux spectacles miniatures.

Nous mettons en œuvre depuis 10 ans des créations exigeantes, uniques, qui redonnent au spectateur le temps d’une intimité avec l’œuvre, de manière accessible. Tout concourt ainsi, le travail artisanal, le numérique, à offrir un voyage immobile au public qui vit et visite les espaces scénographiés que nous créons pour lui.

Nous avons à cœur de faire coexister des techniques artistiques traditionnelles avec des technologies très récentes, pour faire dialoguer ces pratiques ainsi que ceux qui les portent.

Site web