L'Absolu

  • Cie Les Choses de rien

    France

    Cirque métaphysique

  • 1h10
    Dès 14 ans
    Sous chapiteau
© Jérôme
© D. Matvejevas
© DR
© Jérôme
© Jérôme

Teaser

Présentation

L’Absolu est une parenthèse poétique où les éléments, eau, air, feu, et les matières deviennent de véritables partenaires de jeu d’un être en quête d’infini et de vérité. Dans un univers absurde, parfois burlesque, Boris Gibé affronte le vertige de l’absolu. Celui que l’artiste tente d’atteindre en se battant contre lui-même. Absolu car insaisissable à celui qui veut le maîtriser. Dans « le Silo », chapiteau de tôle de 12 mètres de haut dont 100 places réparties sur un escalier à double révolution, la chorégraphie aérienne offre une expérience vertigineuse et un angle d’observation inédit pour mieux jouer des perceptions et des impressions visuelles, sensitives et émotives des spectateurs. Le « cirque métaphysique » de Boris Gibé est imprégné des univers théâtraux de Josef Nadj ou Tadeusz Kantor par son esthétique sombre, son étrangeté, sa radicalité : l’artiste endosse le risque et déclenche en chacune des cent personnes assises en sécurité, une quête en vue d’effacer l’absurdité du vide. Jeu de miroir au sol et illusions d’optique - partie prenante de la création lumière -, agrès de cirque réinventés, contorsions, performances physiques, mouvements à l’état brut… tout concourt à faire du solo un huis clos hypnotique.

Conception & interprétation Boris Gibé 
Interprétation Boris Gibé, en alternance avec Piergiorgio Milano et Aimé Rauzier
Regard dramaturgie Elsa Dourdet
Regard chorégraphique Samuel Lefeuvre et Florencia Demestri
Confection textile et costumes Sandrine Rozier
Création lumières Romain de Lagarde
Régie technique et plateau Quentin Alart, Florian Wenger et Armand Barbet (en alternance) Réalisation sonore Olivier Pfeiffer
Régie technique en alternance avec Andrea Bozza
Scénographie Clara Gay-Bellile & Charles Bédin

Le Silo, une aventure construite en collaboration avec Clara Gay-Bellile & Charles Bédin - architectes associés, Quentin Alart - Ingénieur structure, Clément Delage, Florian Wenger, Jörn Roesing - constructeurs.
Avec l'aide précieuse de Alain Frérot, Andréa Bozza, Alexis Auffray, Armande Jammes, Bertrand Duval, Clara Charlie, Cécilia Delestre, Cille Lanssade, Gaël Richard, Gérard Naque, Ikram, Jean Camilleri, John Carroll, Kheira Terbah, Marinette Julien, Molly Gruey, Pénélope Demma, Ranka Piffou, Richard Rivers, Sarah Pécout, Suzanne Péchenart, Samuel Bodin, Tiziano Lavoratornovi,  Tristan Colafrancesco, Ueli Hirzel, Ulysse Lacoste.

Production Les Choses de Rien avec l’aide de Si par Hasard  
Coproductions Les 2 scènes - scène nationale de Besançon ;  Théâtre Firmin Gémier - La Piscine - Pôle National des Arts du Cirque d’Antony et de Chatenay-Malabry ; Coopérative De Rue et De Cirque - 2r2c - Paris ; Cirque Jules Verne - Pole National Cirque et Arts de la Rue - Amiens ; Châteauvallon - scène nationale ; Espace Jean Legendre - Scène nationale de l’Oise - Compiègne Avec le soutien Ministère de la Culture - DRAC Ile de France ; DGCA aide à la création cirque et aide à l’itinérance ; Conseil Régional Ile de France ; Fondation de la tour vagabonde ; Lycée Eugène Guillaume de Montbard ; SACD - Processus Cirque ; L’atelier Arts-Sciences, partenariat entre L’Hexagone scène nationale de Meylan & le CEA de Grenoble ; Ass. Beaumarchais - Bourse Auteur de Cirque 
Résidences La Gare – Marigny - le - Cahouet, CEA - Grenoble, 2r2c - Paris, Le Château de Monthelon - Montréal, Arts Printing House - Vilnius - Lituanie, Les 2 scènes - Besançon.

La Compagnie Les Choses de Rien est conventionnée Ministère de la Culture – DRAC Ile de France

Il est des moments de grâce. Où dominent l’émerveillement, la gratitude et un sentiment d’appartenance à une humanité poétique et exaltante. « L’Absolu » est un de ces moments-là, à ne rater sous aucun prétexte. La Gazette

Un solo vertigineux. Télérama

On y allait sans s’attendre à rien. On a vu un spectacle complètement dingue et beau. Sparse.fr

Les Choses de Rien est une association qui, depuis sa naissance en 2004, soutient et produit les créations de Boris Gibé dont le langage chorégraphique pousse le corps à ses limites physiques. Après avoir créé la performance installation Tripode en 2005, le spectacle sous chapiteau Le Phare en 2006, Bull en 2008, Les Fuyantes en 2011, l’exposition Mouvinsitu associée à la pièce Bienheureux sont ceux qui rêvent debout sans marcher sur leurs vies en 2014, la compagnie poursuit la recherche d’un langage artistique original où la question du mouvement vient interroger celle de l’espace. Celui-ci se construit sur la base de techniques acrobatiques et aériennes issues du cirque, à partir de la dramaturgie du spectacle. La dramaturgie se nourrissant elle-même dans une interaction de tous les médiums qui la composent (scénographie, son, lumière, machinerie et bricole technologique) jusqu’à son écriture finale.

Site web