Le Pas Grand chose

  • Cirque Ici / Johann Le Guillerm

    France

    Tentative pataphysique ludique ou conférence performée

  • 1h20
    Dès 12 ans
© Elizabeth Carecchio
© Philippe Cibille
© Philippe Cibille
© Philippe Cibille
© Philippe Cibille
© Philippe Cibille
© Philippe Cibille
© Elizabeth Carecchio
© Elizabeth Carecchio
© Elizabeth Carecchio
© Elizabeth Carecchio

teaser

Présentation

« Tant qu’à vouloir faire le point sur le monde qui m’entoure en tentant une diffraction globale, faire le point sur le point me semble finalement une ambition raisonnable et irréductiblement modeste ». Le Pas Grand Chose est une « tentative pataphysique mentale » dans laquelle Johann Le Guillerm nous livre son cirque mental. Ou comment recréer le monde à partir du point minimal, comment affirmer que le monde peut être réélaboré par soi-même pour ne pas le subir mais mieux l’éprouver, le penser, le vivre. Une utopie ? Sauf que quand Johann Le Guillerm dialogue avec le point, l’aventure prend des tours extrêmement inattendus. Accepter d’entrer dans les méandres de ce cerveau réfractaire nous fera perdre nos repères les plus élémentaires. Le déséquilibre menace, le tourbillon est permanent. Car accepter de penser contre le monde, c’est abandonner nos a priori mais peut-être aussi nos à posteriori… Les mots de ce manipulateur de fond sont un événement, lui qui nous avait habitués à un mutisme « presque aussi fameux que ses objets et performances nourries par une curiosité tout terrain ». C’est dire si sa parole est d’or dans cette conférence inventive et jubilatoire sur le pas grand chose !

Avec Johann Le Guillerm
Création lumière Anne Dutoya
Régie lumière Flora Hecquet
Régie vidéo David Dubost
Création Sonore  Alexandre Piques
Vidéo graphiste Christophe Rannou
Costume Anaïs Abel
Fabrication et construction Sylvain Ohl
Déco Alexandra Boucan

Production Cirque ici
Coproduction 2 Pôles Cirque en Normandie -La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf / Agora - Pôle national des arts du cirque de Boulazac / Archaos - Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée / Le Grand T - Théâtre de Loire Atlantique / Le Monfort Paris / Tandem scène nationale / Théâtre de l’Agora - scène nationale d’Evry et de l’Essonne / Les Treize Arches - scène conventionnée de Brive / Le Volcan – Scène nationale du Havre / CREAC – La cité Cirque de Bègles.

Johann Le Guillerm a été accueilli en résidence d’écriture au Monastère de Saorge dans le cadre de l’opération « Monuments en mouvement » du Centre des monuments nationaux.

Résidences de création Théâtre de l’Agora - scène nationale d’Evry et de l’Essonne, Le Channel - scène nationale de Calais, Comédie de Caen - CDN de Normandie, 2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf.

Avec le soutien du Conseil département de l’Essonne.
La compagnie est subventionnée par le Ministère de la Culture (DGCA et DRAC Ile-de-France), la Région Ile-de-France, la Ville de Paris et l’Institut Français /Ville de Paris.

(...) C’est décalé, insolite, génial, absurde, complètement imprévisible, mais construit avec une logique désarmante. (...)  Le Figaro - Ariane Bavelier 

(...) Johann Le Guillerm n’avait pas seulement étudié l’acrobatie, mais aussi le clown. Cette dimension burlesque, inexplorée jusque-là, éclate dans Le Pas Grand Chose : un burlesque à la Buster Keaton, impavide et lunaire, à l’équilibre aussi subtil que ceux auxquels il nous a habitués avec les performances physiques de Secret. (...) Le Monde - Fabienne Darge 

Le Guillerm est un manipulateur de fond il aime la longue durée et il savoure le minuscule. II bâtit une cosmogonie personnelle d’un charme étrange et d’un humour pataphysique nouveau dans laquelle on plonge avec delice, tous neurones aux aguets.Télérama - Emmanuel Bouchez 

Tentative pataphysique ludique, cette pièce est une introduction aux fondements d’une pensée indocile (...) les mots de Johann Le Guillerm sont en eux mêmes un événement. En annonçant la sortie de son quasi mutisme, presque aussi fameux que ses objets et performances nourries par une curiosité tout terrain, l’artiste suscitait une attente qui témoigne de sa place dans le milieu du cirque (...)  Politis - Anaïs Heluin

 De cet animal pensant formé au cirque, on connaissait les spectacles sur piste, les installations, les architextures. Avec « Le Pas Grand Chose », Johann Le Guillerm nous fait découvrir une autre face de son inventivité de savant ignorant en déployant une attraction aussi logique que loufoque. (...) Médiapart - Le Balagan - Jean-Pierre Thibaudat

Johann Le Guillerm est issu de la première promotion du CNAC. Il a travaillé avec Archaos, participé à la création de la Volière Dromesko et co-fondé le Cirque O. En 1994, il crée sa propre compagnie, Cirque ici et un premier spectacle solo, Où ça ?

Le travail de Johann Le Guillerm a été récompensé par le Grand Prix National du Cirque (1996), le Prix des Arts du Cirque SACD (2005) et le Grand Prix SACD en 2017 pour l’ensemble de son travail.

En 2001, il s'engage entièrement dans Attraction, vaste projet de recherche qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement… Se définissant praticien de l’espace des points de vue, il fait voler en éclat les disciplines traditionnelles du cirque. Attraction est une recherche qui se matérialise dans des formes variées : Un laboratoire de recherche autour du point, des sculptures en mouvement, des outils d’observation, des sculptures autoportées, des poèmes graphiques, un observatoire d’objets planants, un spectacle sous chapiteau, une conférence spectacle… autant de formes qu'il y a de chantiers et de points de vue sur le monde.