UNE 4ème EDITION QUI S’ADAPTE !

La 4ème édition de la BIAC doit s’adapter et se transformer après les annonces gouvernementales du 7 janvier 2021. En effet, cette BIAC qui a été préparée, peaufinée durant deux ans par les équipes d’Archaos et qui devait être un moment de retrouvailles ne pourra malheureusement pas rencontrer le grand public, crise sanitaire oblige, mais pourra tout de même accueillir des professionnels lors des « Rencontres Professionnelles ». Cette position pourra néanmoins évoluer au cours du mois de février prochain si les contraintes sanitaires le permettent et si notamment les lieux culturels sont autorisés à rouvrir.

• SPECTACLE REPORTÉ OU ANNULÉ ?
Toutes les informations seront mises à jour quotidiennement sur le site internet de la BIAC et relayées par nos réseaux sociaux.
+ info
 
• LES RENCONTRES PROFESSIONNELLES
Les Rencontres réservées aux professionnels du monde de la Culture sont maintenues et se dérouleront du 3 au 6 février et du 10 au 13 février 2021. C’est ainsi que l’un des fondamentaux de l’événement, être une Biennale de création, sera préservé. Près de la moitié des spectacles initialement programmés pour cette édition étaient des spectacles joués en première mondiale. La BIAC maintient son engagement pour la création et présentera lors des Rencontres pour les professionnels, 20 spectacles en première.
D’autres spectacles et créations seront également présentés aux professionnels entre le 21 janvier et le 21 février, en dehors de ces Rencontres.
+ info  /  Contact • pro@archaos.fr

Pour le meilleur et pour le pire

  • Cirque Aïtal

    France

    Portés acrobatiques, main à main, banquine, équilibres

  • 1h
    Dès 6 ans
    Sous chapiteau
© Mario del Curto
© Mario del Curto
© Mario del Curto
© Mario del Curto
© Mario del Curto

Teaser

Présentation

Tranches de vie désopilantes et tendres d’un duo amoureux à la scène et à la ville, aux corps et aux âmes cabossés par le quotidien, éclaboussés d’amour, voltigeant dans les phares de leur Simca 1000. Une mise à nu de leur vie nomade, entre éclats de rires et larmes.

« Au fil des improvisations, les différents espaces du spectacle ont commencé à se dessiner, sur le sable et la poussière. Le temps d’une panne, on voit la maison qu’on construit petit à petit, on s’aperçoit du jardin qui réclame une si grande attention qu’on se voit dans l’obligation de le laisser sur la route.

[…]

La terre, qui est l’élément scénographique central de cette création, exprime ce coté éphémère.

La terre avec laquelle on se construit des territoires imaginaires, des châteaux de sable ou bien, qui nous révèle des secrets enfouis. Ce qu’on enterre, ce qu’on déterre…  autant de gestes créatifs qui font de nous des humains si fragiles.

Cette relation à la terre a été primordiale : mordre la poussière ou se coucher sur elle, qu’elle colle à nos semelles ou s’éparpille dans l’air…

Constructeurs et jardiniers, archéologues et aventuriers ; des vivants…

Voilà ce que nous avons essayé d’être pendant cette création : Pour le meilleur et pour le pire ». Michel Cerda

Conception et interprétation Kati Pikkarainen and Victor Cathala
Collaboration artistique Michel Cerda
Composition musicale Helmut Nünning
Création Lumière Patrick Cathala
Création Costumes Odile Hautemulle
Construction scénographique Alexander Bügel
Conseiller cirque Jani Nuutinen
Création sonore et électronique Andreas Neresheimer
Administration Bérangère Gros

 

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - Direction Générale de la Création Artistique, de la Direction Régionale de l’Action Culturelle Midi Pyrénées, du Conseil Régional Midi Pyrénées, du Fonds SACD « Musique de scène ».
Coproduction la Scène Nationale d’Albi, le Théâtre de Cusset, le Cirque-Théâtre d’Elbeuf – Centre des arts du cirque de Haute-Normandie, le Carré Magique Lannion Trégor - Pôle national des arts du cirque en Bretagne, le Théâtre de la Coupe d’Or - Scène conventionnée de Rochefort, Circuits - Scène conventionnée Auch Gers Midi Pyrénées, le Théâtre de l’Olivier Istres/Scènes et Cinés Ouest Provence, le Théâtre Vidy Lausanne.
Aide à la résidence Scène Nationale d’Albi, Théâtre de Cusset et Centre Culturel Agora,  Pôle national des arts du cirque à Boulazac.
Avec l’accompagnement du Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, Pôle National des Arts du Cirque d’Antony et Châtenay-Malabry et Paris Quartier d’Eté.

Un duo acrobatique ultradoué : le colosse au Coeur tendre et sa microvoltigeuse au caractère bien trempé Libération

la scène de ménage devient le moteur d’un cirque domestique qui file la chair de poule à la routine Le Monde

L’intelligence de ce spectacle, c’est la mécanique impeccable du duo Le Temps

Le duo franco-finlandais Victor Cathala et Kati Pikkarainen fonde le Cirque Aïtal en 2004, désireux de développer leur discipline autour des portées acrobatiques et du main à main. Ils cultivent une véritable expérimentation du corps et des figures de cirque où le travail corporel transforme littéralement le langage. Victor, après des études agricoles, découvre la voltige équestre qui le mène aux écoles de cirque et à Paris. Kati pratique le cirque dès l’âge de huit ans près d’Helsinki. Paris sera la ville de leur union… En 2003, ils obtiennent leur diplôme du Centre National des Arts du Cirque avec une mention spéciale et les félicitations du jury. En 2005, leur duo Victor & Kati reçoit la médaille d’argent au Festival Mondial du Cirque de Demain (Cirque Bouglione-Paris). La Piste là est le premier spectacle du Cirque Aïtal, créé en 2007 avec le compositeur-musicien Mathieu Levavasseur, puis modifié en 2008 pour une version augmentée avec le porteur-jongleur-accordéoniste Mathias Salmenaho et le compositeur-clown-contrebassiste Helmut Nünning. Après une tournée de quatre ans, ils signent deux nouvelles créations : Pour le meilleur et pour le pire en 2011, Saison de cirque aux Nuits de Fourvière à Lyon en 2018.

Site web

Dates et horaires